Sorare Avis

sorare-avis

Avis sur Sorare : que penser de ce jeu de football ?

Beaucoup s’interrogent sur ce jeu mêlant fantasy football et collection de cartes de foot NFT. Dans cet article, je vous aide à vous faire votre propre avis sur Sorare en vous dévoilant quelques chiffres et en vous donnant ma vision la plus objective possible sur le jeu.

Sorare avis : quelques chiffres

Sorare est avant tout une entreprise française qui a levé plus de 680 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs. Grâce à cette énorme levée de fonds et le développement rapide de Sorare depuis 2020, l’entreprise est aujourd’hui évaluée à plusieurs milliards de dollars.

Sorare noue de plus en plus de partenariats de qualité. On retrouve par exemple un partenariat avec le mythique club de Liverpool, mais aussi avec de grands championnats de foot comme La Liga, la Bundesliga et la Serie A.

partenariat-sorare-liverpool

Au fil des mois, Sorare compte également de plus en plus de joueurs, ce qui montre que l’intérêt envers ce jeu est bel et bien là et ne cesse d’augmenter. 

sorare-nombre-joueurs-actifs

Sorare, c’est aussi :

  • 306 clubs sous licence officielle
  • 49 championnats/ligues couverts
  • Mbappe et Zidane comme ambassadeurs
  • De nouvelles compétitions créées fréquemment
  • Une révision constante du système de récompenses pour le rendre plus attractif suite à l’arrivée de nouveaux managers
  • De nouveaux sports qui font leur apparition (Baseball, Basketball…)

Mon avis sur Sorare

Au-delà des chiffres, je vous donne mon ressenti personnel en vous présentant les forces et faiblesses du jeu selon moi. Pour ma part, j’ai débuté en construisant une équipe à 200€, puis j’ai redéposé de l’argent et utilisé mes profits lorsque j’ai pris conscience du potentiel du jeu. Cela m’a permis de construire de meilleures équipes et d’augmenter mes profits.

Voici les principales forces et faiblesses de Sorare :

Les principales forces de Sorare

  • Le jeu est très divertissant et on se surprend même à s’intéresser à des équipes simplement pour suivre les joueurs que l’on possède
  • Les évolutions sont très fréquentes et la Team Sorare écoute sa communauté pour rendre le jeu le plus juste et agréable possible
  • Lorsque l’ETH baisse, votre quantité d’ETH augmente sur Sorare puisqu’une grande partie des joueurs se base sur la valeur des cartes en euros et ne veut pas revendre ses cartes pour une quantité d’euros inférieure
  • Il est possible de gagner de l’argent en performant lors des Game Weeks et/ou en faisant de l’achat-revente de joueurs sur Sorare
  • Un système de parrainage Sorare permet d’obtenir une carte gratuite après 5 achats réalisés aux enchères

Les principales faiblesses de Sorare

  • Il est possible de perdre de l’argent lorsque l’on adopte une mauvaise stratégie, d’où l’intérêt de se faire accompagner gratuitement par un parrain
  • L’ouverture à de nouveaux championnats/clubs donne plus de choix aux managers et il devient donc plus dur de cibler les bons joueurs pour faire de l’achat-revente
  • Les cartes Limited sont parfois éditées à une trop grande fréquence, ce qui tend à faire baisser leur valeur
  • Le jeu se base sur l’ETH, qui subit des variations de valeur (à la baisse comme à la hausse)

En résumé, après presque un an de jeu, je trouve le projet Sorare très sérieux. Je dirais qu’il est parfaitement adapté aux fans de foot qui souhaitent combiner fantasy football (style MPG) et achat-revente.

Il reste important de n’investir qu’une somme que l’on est prêt à perdre, et si l’on respecte cela, il est difficile de ne pas être séduit par le jeu.

Il est bien évidemment possible de gagner de l’argent sur Sorare, à condition de prendre de bonnes décisions. En fonction de votre temps et de vos investissements, votre stratégie devra être revue et vous pourrez ainsi commencer à dégager des profits tout en vous amusant sur le jeu.

À vous de vous faire votre propre avis sur Sorare en commençant à jouer gratuitement ou en déposant une somme qui ne vous met pas dans le rouge.

Voici d’autres ressources pouvant vous intéresser :